>>> Massimo Carlotto

> Réécouter

l'intégralité de l'intervention de Massimo Carlotto à l'Institut Culturel Italien de Marseille en podcasts.

> liens

- le site officiel de Massimo Carlotto (it)

- Massimo Carlotto, wikipédia

- Massimo Carlotto, édition Métailié

- le site de l'Istitut culturel italien de Marseille

Mardi 2 mars 2010


18h, Institut culturel italien de Marseille


Massimo Carlotto est né à Padoue en 1956. Il vit actuellement à Cagliari (Sardaigne). Très tôt militant au sein du groupe révolutionnaire d’extrême gauche "Lotta continua", il est injustement condamné à 18 ans de réclusion après avoir découvert le corps d'une jeune femme, poignardée de 59 coups de couteau. Il a 19 ans.

L'histoire singulière et douloureuse de Massimo Carlotto se transformera au fil des années (jusqu’en 1993 où il obtient la grâce présidentielle) en véritable cas judiciaire (11 procès, 6 ans de prison, 3 ans de cavale).

Cette expérience terrible d'acharnement de la justice italienne, qui a inéluctablement consumé dramatiquement une partie de la vie de l'auteur, a par ailleurs alimenté son activité d'écrivain.

Les romans de Massimo Carlotto, tous emprunts de cette injuste expérience, sont en effet narrés dans un style haletant et incisif, constamment cynique, qui pourfend les certitudes morales, idéologiques et comportementales de l'Italie contemporaine. Le travail d'enquête effectué par l'auteur pour chacun de ses romans et rendu possible grâce aux amitiés liées en prison, souligne sa position inédite par rapport aux autres écrivains actuels de littérature criminelle. Et, en ce sens, il a indéniablement insufflé une nervosité nouvelle à la fiction policière de langue italienne, au point d'être considéré par la critique comme « un cas littéraire »

Il collabore à divers quotidiens nationaux. Il a également participé à l'écriture de chansons pour le disque de Maurizio Camardi, La frontiera scomparsa et de textes de théâtre (Più di mille giovedì pour l'Assembla Teatro de Turin, Il caso Spider Boys pour la compagnie romaine Riverrun).

 

Massimo Carlotto, un écrivain qui s'occupe de la réalité (Claudio Milanesi)




Est-ce que les lecteurs te donnent une image précise de ce qu'ils attendent de l'Alligator, physiquement ou même moralement ?




L'histoire de l'évolution du personnage de l'Alligator et de ses thématiques :




Les personnages comme représentation de la quintessence des sentiments humains :




L'amore del bandito : le premier volet d'une trilogie ?




Chi sono gli investigatori, come si procede ?




Il personaggio di "Mi fido di te", era intenzionale crearlo duplice, odioso e simpatico ?




La distanciation rend les personnages plus humains




Si dimostra un cedimento nei confronti dei gusti del pubblico, perché questo cedimento ?




Comment les personnages conditionnent la réalité de l'auteur




Il rapporto con la musica : "Arrivederci amore ciao" "Mi fido di te", anche nell'Aligatore vediamo che ogni stato d'anima corrisponde ad una musica




L'approccio giornalistico e l'influenza di Jean-Claude Izzo





>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratiquepratiqueminisites